Le cheval PRMe, historique & standard

 

LE CHEVAL DE PURE RACE MINORQUINE: 

 

Rotonda des Cavall (rond-point du cheval) - Ciutadella de Menorca

 

 

 

 

 

Son origine est très ancienne puisque elle remonte à près de 7 siècles !

Au XIVème siècle, le roi JAUME II de MINORQUE veut constituer une cavalerie de guerre, faite de chevaux agiles, maniables, rapides et souples. Ils devaient avoir un mental sans faille pour affronter l'ennemi dans des combats impressionnants.

Il va donc utiliser les agiles petits chevaux noirs autochtones de l'île et effectuer des croisements avec le genêt d'Espagne (l'ancêtre du P.R.E.) ainsi que des chevaux pur sang Arabe et Barbe issus des invasions.

Plus tard, l'île sera occupée par les anglais qui viendront avec leurs chevaux Pur sang Anglais, ajouter au patrimoine génétique des Minorquins.

On retrouve aujourd'hui toutes ces influences dans la morphologie et le mental du Pure Race Minorquine.

 

 

 

 


Le roi Jaume II serait aussi à l'origine des fêtes et joutes dont la tradition perdure toujours sur l'île.

Elles attirent toujours un public nombreux et le Pure Race Minorquine en est l'acteur central!

 

 

 

 

S'il est une preuve du mental irréprochable du Pure Race Minorquine c'est lors de la Fête traditionnelle de la St Jean à Minorque qu'on peut le constater ! Les étalons fendent au galop la foule agglutinée dans les rues très étroites puis se lèvent pour exécuter des Bôts (prononcer "bott"), cette figure typique et si particulière qui consiste en ce que le cheval se dresse sur ses postérieurs et se tient ainsi en équilibre et se déplacer sur plusieurs mètres, voire dizaines de mètres. Ils exécutent donc le bôt pendant que les spectateurs les touchent et les maintiennent en l'air le plus longtemps possible selon la tradition sans craindre les sabots au dessus de leurs têtes !

 

 

 

 

Sur l'île de Minorque, le cheval a toujours été l'objet d'une estime particulière, rarement rencontrée concernant d'autres espèces animales. Par le passé, le cheval était utilisé pour toutes sortes de tâches, pas seulement pour les travaux des champs, porter des charges ou tirer des attelages... mais aussi et surtout en tant qu'authentique protagoniste des grandes fêtes, où il démontrait, et continue de démontrer, ses excellentes capacités de cheval de selle.

 

 

 

 

À Minorque, la tradition équestre est telle, que nous trouvons là une des plus fortes concentrations au monde de chevaux par habitants.

Jour après jour, le cheval minorquin s'est façonné, jusqu'à avoir aujourd'hui un singulier caractère méditerranéen, doté de ses caractéristiques propres: rusticité et noblesse.

Avec la révolution industrielle, ce cheval noble a été quelque peu oublié au fond des écuries. Pour survivre, il a dû rivaliser dans tous types de disciplines, avec tous types de chevaux.
On peut donc affirmer avec satisfaction qu'il a aujourd'hui récupéré ses lettres de noblesse, et qu'il est rôdé à toutes les disciplines équestres de notre société actuelle.

 

 

 

 

Les critères de la race:

 
Une sélection rigoureuse, d'après les critères très stricts de la race, a pour objet de la maintenir, et de l'améliorer toujours et encore, afin de tendre vers la perfection.
En plus des caractéristiques physiques, les chevaux de Pure Race Minorquine sont sélectionnés sur leurs aptitudes à la selle, leur mental, et sur « le Bôt ».
Pour pouvoir prétendre à un enregistrement dans le Registre d'Immatriculation de la Race Minorquine, tout poulain ou pouliche doit répondre aux critères suivants :
- Avoir la robe noire
- Avoir ses parents inscrits au Registre Officiel d'Immatriculation, et reconnus aptes à la reproduction.
- Le père doit être étalon approuvé au moins depuis l'année précédent la naissance. L'insémination artificielle est interdite.
- Avoir été déclaré, identifié et pucé, par le personnel compétent
- Avoir reçu un nom commençant par la lettre de l'année ( "X" pour l'année 2008...)
- Répondre aux exigences morphologiques de la race

 

 

 

 

Pays d’origine :


Minorque, Baléares, Espagne.

 

 

 

 

Influence :


Race autochtone, genet d'Espagne, barbe, arabe, anglais.

 

 

 

 

Utilisations :


C'est un cheval polyvalent pouvant pratiquer avec succès toutes les disciplines équestres y compris l'attelage (qui est très pratiqué sur l'île de Minorque). Mais c'est en dressage qu'il excelle. Sur Minorque, il y a une vraie tradition de dressage « la DOMA MENORQUINA » proche du dressage classique mais avec quelques particularités, telles que le « Bôt », la pratique à une main, le harnachement et le costume bien spécifique, le tout régi par un règlement bien précis et reconnu par la fédération équestre espagnole. Il est aussi très apprécié pour le spectacle, la randonnée ou encore le saut d'obstacle.

 

 

 

 

Caractéristiques morphologiques :


Taille : de 154cm pour les mâles (et 151cm pour les femelles) à 170 cm voire plus...
Robes et marques : obligatoirement noire (toutes les nuances de noirs sont admises, du noir pangaré au noir jais), et ne sont autorisées que les petites marques blanches (en-tête et balzanes) à conditions que celles-ci soit de taille réduite.
Crins : longs et abondants.
Tête : taille moyenne, allongée, fine et harmonieuse.
Chanfrein : droit, avec parfois une légère convexité.
Oreilles : petites et recourbées.
Yeux : ronds dans des orbites saillantes, le regard vif.
Naseaux : étroits.
Encolure : forte, moyennement longue et arrondie, puissante.
Poitrail : bien éclaté.
Epaule : oblique, musclée.
Garrot : peu sorti.
Dos : assez long, droit et musclé.
Croupe : légèrement inclinée, puissante.
Queue : attachée bas, fournie.
Membres : longs, bien équilibrés et fins. Articulations larges.
Pieds : petits, arrondis, durs.
Allures : légèrement relevées, aisées avec beaucoup de rebond, il fait preuve d'un équilibre remarquable et d'une grande souplesse. Ses allures sont aériennes. Il est important de noter que c'est un cheval en général très confortable aux 3 allures.
Ensemble : C'est un cheval noble, de sang chaud, sobre, rustique, résistant et énergique. Il est souple,  agile et fait preuve d'un grand équilibre naturel.

 

 

 

 

Caractère :

 

gai et joyeux sous la selle, il a bon caractère et un mental très stable. C'est un cheval rustique. Sur l'île, il vit toute l'année au pré dans un environnement rocailleux ce qui atteste de sa facilité d'entretien et de son pied très sûr en extérieur même sur un terrain accidenté. A Minorque, il se nourrit d'une herbe qui est rare en été. Il est courageux, agile et maniable.

 

 

 

 

Effectif :

 

A l’issue d’une sélection rigoureuse, le Stud-Book de la Race recense environ 1900 chevaux, dont 116 étalons (autorisés à reproduire en 2007), 612 juments « aptes » à la reproduction…Pour 169 naissances enregistrées en 2006.